sculpture - arts mélangés
création, outils artistiques
une façon de sculpter
arts mélangés


>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
prochaines dates :
> Frémissements - Résidence - Lieu Multiple à Poitiers - Du 4 au 8 décembre 2017
> Frémissements - Sortie de résidence - Lieu Multiple à Poitiers - Vendredi 8 décembre 18:30-19:30 2017

contactez-nous

Création : Evous


King du ring, l’intégrale

King du ring, échauffements, Agence d'exploration urbaine, Bourges, (...) King du ring, échauffements, Agence d'exploration urbaine, Bourges, (...) King du ring, l'intégrale, Emmetrop, Bourges, 2010. Ph Adeline (...) King du ring, l'intégrale, Emmetrop, Bourges, 2010. Ph Adeline (...) King du ring, l'intégrale, Emmetrop, Bourges, 2010. Ph Adeline (...) King du ring, l'intégrale, Emmetrop, Bourges, 2010. Ph Adeline (...) King du ring, l'intégrale, Emmetrop, Bourges, 2010. Ph Adeline (...) King du ring, l'intégrale, Emmetrop, Bourges, 2010. Ph Adeline (...) King du ring, l'intégrale, Emmetrop, Bourges, 2010. Ph Adeline (...) King du ring, l'intégrale, Emmetrop, Bourges, 2010. Ph Adeline (...)

Denis Tricot, sculpture gestuelle
Rémi Checchetto, auteur, lecteur
Lecture dynamique par l’auteur dans une sculpture gestuelle de Denis Tricot
Durée : 2h30

Amener l’auteur à donner son texte jusqu’au bout de l’épuisement et retrouver là l’intensité de l’engagement du sculpteur dans ses arcs. Se rejoindre sur le physique de la création, porter la création dans le corps du sculpteur, dans le corps de l’auteur qui parle du boxeur, d’un boxeur qui lance sa vie et son histoire dans son corps en action, sa vie et son histoire sur le ring là où règnent la force, l’esquive et la sueur.

Le texte sur Muhammad Ali-Cassius Clay écrit par Rémi Checchetto danse tout le long de 47 pages : 2h30 de souffle, de jeu de jambe, de crochet du droit, de feintes de corps, d’épuisement, de sueur.
Le duo donne à voir un rapport direct entre la lecture et la sculpture gestuelle de Denis Tricot. Lecture d’un seul souffle, manipulation d’arcs monumentaux, incroyable dynamique d’un ensemble faisant corps dans une grande proximité, incroyable danse, performance surprenante qui amène le spectateur au bord de l’arène où se joue la force et la chute, la gloire et la destruction. Nous voulons entrer, y compris dans sa dimension physique, dans l’univers de Muhammad Ali, personnage sans partage du texte qui a mis la boxe sur la scène du monde, l’ouvrant à une dimension spectaculaire, politique et sociale comme jamais jusqu’à lui, l’entraînant au plus près de l’acte artistique.
…float like a butterfly, je vole comme un papillon,
papillon je suis, ma danse ? course vive et vite en
arrière afin de rejoindre l’enfant volé de bicyclette…

Le public avec nous !
Le public est associé à l’effort, préparé avec des entraînements, des échauffements, pour tenir les 2h30, pour tenir au bout de l’engagement du corps et du physique. Les entraînements doivent permettre au spectateur d’entrer dans la dimension de l’épreuve, de l’essoufflement : tout comme les deux artistes, le public doit aussi venir au spectacle pour se lancer dans l’abîme de l’épuisement.
Les échauffements et entraînements s’ajusteront aux envies et possibles de la structure, aux publics envisagés. Ils pourront se dérouler comme des séances d’initiation à la pratique : lecture de passages du texte et manipulation d’arcs pour ancrer le spectateur dans la réalité du duo. Ils pourront aussi s’imaginer en écho à des débats, rencontres, échanges, expositions, sur des thèmes découlant du propos - situation des noirs américains au début des années 60, refus de la guerre du Viet Nam, la boxe et son rôle dans les milieux populaires démunis, la naissance du sport spectacle… - par exemple la projection du film de William Klein, Muhammad Ali : the greatest…

King du ring est paru en 2010 aux Editions Espaces 34

Diffusion :
Création à Emmetrop, Bourges, 2010
Tusson, Pays du ruffécois (16), 2011
Le Vent se lève, Paris (75), 2011